samedi 14 septembre 2013

Balades en France : Le Parc Oriental de Maulévrier

Le parc oriental de Maulévrier fût amenagé au début du 19eme siècle par l'architecte parisien Alexandre Marcel pour la famille de sa femme, alors propriétaire du château Colbert à Maulévrier. Passioné d'orientalisme comme le voulait la mode de l'époque, il s'efforça de créer un jardin de conception fortement japonaise à l'arrière du château, autour de la rivière.


A sa mort, et après le départ de sa femme du château, le jardin fût longtemps laissé en friche, jusqu'à ce qu'il soit racheté par la ville dans les années 80 et qu'une association se créée pour entreprendre la restauration du site, qui devint rapidement classé et reconnu par des experts japonais. A partir de là, d'importants travaux - continuant encore aujourd'hui - furent entrepris, en respectant des principes japonais de conception très précis.

Le parc est aujourd'hui reconnu comme le plus grand parc d'inspiration Japonaise en Europe.

Le jardin peut être visité de tout temps et de (presque) toutes saisons, de jour comme de nuit. J'ai eu la chance de visiter le parc en journée et en nocturne, l'été, et ce fût une expérience unique et très différente à chaque fois. Autant que l'aspect esthétique du parc (magnifique), c'est tout le travail de conception, symbolique et traditionnel, que j'ai apprécié. Pendant la visite, bon nombre de panneaux nous expliquent la démarche et le symbolisme, derrière ce projet de passionnés.
Je vous conseille de prévoir une demie journée pour la visite, pour ne pas se presser et apprécier toutes les subtilités du parc.

Pour un dépaysement total, c'est moins cher qu'un aller/retour!


La conception du jardin - qui s'apparente aux grands parcs de promenade de la période EDO (XVIe siècle) - est très traditionnelle et symbolique et est basée sur 4 grands principes :

1. L'eau est l'élément principal de la conception
"Pagode" édifiée par Alexandre Marcel de style plutôt normand ou alsacien... Elle ne détonne finalement pas temps que ça dans un jardin oriental, puisqu'on la dirait toute droit sortie d'un film de Miyazaki!
2. Une circulation d'eau doit traverser le jardin d'est en ouest (c'est l'orientation du cours de la rivière). Elle symbolise la course du soleil, mais aussi la vie d'un homme, de sa naissance, jusqu'à sa mort.


3. La pièce d'eau est considérée comme le "coeur" du jardin, elle est située au milieu, et c'est l'endroit le plus travaillé et le plus sensible.

4. 2 îles représentant le principe du ying et du yang sont situées sur la pièce d'eau, ce sont des îles du "paradis" ou îles des être immortels : l'île de la grue et l'île de la tortue

 La couleur rouge du pont et du torii (portique soulignant l'entrée dans un lieu sacré), situés sur l'île de la gue, signalent l'importance et le caractère sacré du lieu.


On retrouve aussi dans le parc un bon nombre d'éléments khmers réalisés à partir de moulages qu'Alexandre Marcel créa pour l'exposition universelle de 1900. Ceux-ci renforcent l'exotisme et le symbolisme du jardin, et m'ont vraiment rapellé  Angkor Vat où j'étais allée il y a quelques années de cela.
Ce temple est aujourd'hui devenu un lieu de culte pour les bouddhistes cambodgiens de la région.

Le jardin est riche de 400 espèces, et la taille des plantes est réalisée selon une méthode traditionnelle. Dans certains endroits du parc, les plantes choisies ont une fonction très précise. Sur la colline de la méditation par exemple, des arbres à feuillage légers ont été plantés pour que le vent qui souffle dans leur feuilles entraîne un léger bruissement, comme un murmure, et les conifères pour leur odeurs relaxantes et apaisantes et le symbole de longévité qu'ils représentent.

Des sculptures en bambou, accompagnées de haikus ont récemment été installées. Je ne sais pas si ces sculptures étaient temporaires, mais en tout cas, elles se mariaient parfaitement au reste du parc, et sa recherche de beauté dans la simplicité.

Un peu plus en retrait, sur les hauteurs en s'éloignant du lac, l'espace d'éveil a pour but de mettre en avant les 5 sens dans le jardin. Il est accessible à tous, et plus particulièrement les groupes scolaires. Je l'ai trouvé très bien fait, et c'est un endroit parfait pour les plus petits!

 Une serre, un salon de thé et une boutique complètent la visite diurne.

Et pour une visite un peu plus insolite....

Les visites nocturnes des parcs avec accompagnement musical et poétique sont une tradition japonaise, qui s'est exportée ici pour notre plus grand plaisir.

La nuit, avec les jeux d'ombre et de lumière, le jardin se pare de mystère et de magie et il faut, à mon avis, être dans un certain état d'esprit pour mieux apprécier la visite, qui s'effectue à la lueur d'un lampion, dans le calme, la serenité et les chuchotements. Il faut être ouvert d'esprit, se préparer à être transporté, à vivre une expérience qui n'appartient qu'à la nuit et au monde onirique.

Je pense aussi qu'il est préférable d'avoir fait la visite de jour avant, pour se familiariser avec le parcours, qui prend d'1h30 à 2h.
On pourra observer 3 types de lanternes traditionnelles dans le parc

Sur le parcours nocturne, plusieurs points de recueillement nous invitent à la rêverie et à la méditation avec des lectures de textes zens.

La nuit, des lieux qui nous étaient familiers prennent une toute autre dimension

Le parc de Maulévrier fût un vrai coup de coeur, partagé en famille, et je ne saurais choisir entre les expériences, diurnes et nocturnes, tant elles ont été différentes! Mais pourquoi choisir après tout ?

(source pour les infos pointues : le site officiel)

Route de Mauléon / 49360 Maulévrier
Ouvert du 15 mars au 15 novembre
Tous les jours en Septembre de 14h à 18h, 19h le samedi / 10h30 à 19h le dimanche (+ certains soirs en nocturne, se renseigner)
Visite adulte jour : 6,50E / nuit : 10E / les 2 : 15,50E

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire