vendredi 31 mai 2013

Latourex - Le laboratoire de tourisme experimental

Depuis sa fondation en 1990 par le journaliste Joël Henry, le LAboratoire de TOUrisme EXperimental Latourex s'est efforcé d'imaginer une manière plus ludique de voyager en se fixant des contraintes volontaires. Latourex a ainsi listé plus d'une centaine de façons farfelues, étonnantes et décalées de voyager.
En voici 10 que j'aimerais (re)tenter un jour:


Pour leur petit côté « carpe diem » 
BELOTOURISME : Voyage dont la destination a été définie par le jet d'une fléchette sur un plan, une carte, un planisphère… 

NYCTALOTOURISME : Se rendre dans une ville inconnue en s'arrangeant pour ne l'atteindre qu'au crépuscule. Puis l'explorer toute la nuit avant de la quitter au point du jour suivant.
Melbourne, la nuit - 2013

FREE TOURISM : Voyage complètement improvisé où toutes les décisions sont prises sur le moment, au feeling.
Party! au musée national - Copenhague février 2012
TRIP-POKER: Le trip-poker est un jeu touristique pour 4 personnes. Le seul matériel qu'il nécessite est un dé ordinaire. Une partie se dispute en trois manches. L'enjeu en est un voyage en compagnie des autres joueurs.
Règles du jeu :
Les participants, à tour de rôle, lancent le dé. Celui qui a obtenu le nombre de points le plus élevé remporte la manche.
Le gagnant de la première manche choisit la destination du voyage dans un rayon (calculé à partir de l'endroit où résident les joueurs) de 100 KM multipliés par le nombre de points de dé.
Le gagnant de la seconde manche décide de la date du week-end dans un délai d'un mois par point de dé.
Le gagnant de la troisième manche détermine comme suit la formule d'hébergement :
1. à l'hôtel
2. en camping
3. dans la voiture
4. chez l'habitant
5. à la belle étoile
6. pas d'hébergement : nuit blanche
Le perdant finance l'opération.


POP TOURISM : Tester la formule de voyage célébrée par un tube, une chanson, une rengaine populaire :
88 Seconds In Greensboro / Orchestral Manoeuvres In The Dark, A Room At The Heartbreak Hotel / U2, Back In The USSR / Beatles, Barbès Clichy / Mano Solo, Bedlam In Belgium /ACDC, Breakfast In America / Supertramp, De Nogent jusqu'a la mer / Jean Ferrat, De Shanghai à Bangkok / Georges Moustaki, Dimanche à Orly / Gilbert Bécaud, From Denver To L.A./ Elton John, Get Your Kicks on Route 66 / Nat King Cole, Huit jours en Italie / Boris Vian, Manhattan -Kaboul / Renaud, Marseille la nuit / IAM, New-York avec toi / Téléphone , Paris au mois d'août / Charles Aznavour, Rome Munich Rome / Robbie Williams, Vacances à Paname / Kent, etc..
Marseille la nuit - décembre 2012
Pour leur côté « interaction avec des locaux »
CUNÉITOURISME: Découvrir un endroit selon les recommandations des « gens du coin », que l’on suivra à la lettre.
Tenter aussi l’expérience dans sa propre ville en s’y faisant passer pour un visiteur étranger.
Rooftop à New-York (Mai 2011) recommandé par Mr et Mme Tichu (qui habitaient sur place à l'époque) à la place d'une visite payante de l'empire state building. A gauche, ce sont les lumières de Times Square!
TOURISME SOCIOLOGIQUE : Le tourisme sociologique consiste à visiter un ailleurs en étudiant, par la méthode de l’enquête dans la rue, la vie et les mœurs des autochtones. C’est un moyen très pratique pour entrer en contact avec eux.


Pour le côté « voyager à moindre coût » 
HYPERTOURISME: Séjourner dans des hypermarchés dans une perspective touristique. Voyager de gondole en gondole sans bourse délier. 
Caddie monochrome
Remplir son caddie d’objets de la même couleur puis photographier son œuvre.
Rallye des gondoles
Les concurrents se retrouvent à un point de départ convenu d’avance (par exemple le rayon fruits et légumes) munis chacun d’un caddie vide. Un « maître du jeu » leur remet la même liste de produits (de 5 à 20 références ). Le gagnant est celui qui le premier revient au point de départ après avoir réuni la totalité des objets.
Course à 2 (deux) balles
A partir d’une somme convenue d’avance, par exemple 2 (deux) euros, rapporter le plus grand nombre possible d’objets.

Droplifting ou don à l’étalage
Inventée aux Etats-Unis , cette technique est le contraire le « shoplifting », le vol à l’étalage . Elle consiste à déposer en douce des créations perso (CD, images, livres, plats cuisinés…) dans les rayons d’un hypermarché, avec comme objectif le partage gratuit de ses oeuvres avec d’autres. Chaque objet droplifté doit porter une étiquette bien visible « prenez moi je suis gratuit ».
trouvaille dans un supermarché danois - Copenhague février 2012
TURISMO POVERO : Mouvement touristique qui prône une pratique réductionniste du voyage, des destinations proches, des moyens de transport rudimentaires (marche à pied, vélo, radeau, …) des modes d’hébergement économiques (squat, camping sauvage, belle étoile), des activités culturelles gratuites, l’expédition de cartes postales non affranchies et une approche de la gastronomie locale limitée aux denrées de première nécessité.

Pour la bibliophile que je suis 
BIBLIODYSSEE : Entreprendre un tour du monde littéraire. Lire pour commencer un livre d’un auteur de son pays, puis un livre d’un auteur d’un pays voisin, puis un livre d’un auteur d’un pays voisin de ce pays voisin…et procéder ainsi jusqu’au retour chez soi.
Crédit photo : mon amie, Anouck Nicolas (mais je suis son modèle ;)
Et en prime, pour le clin d’œil à ma famille ;)
DONQUICHOTTOURISME: S'attaquer aux MOULINS (Aisne, Allier, Ile-et-Vilaine, Deux-Sèvres), MOULINS-ALGER (Moselle), MOULINS-Le-CARBONEL (Sarthe), MOULINS-SUR-CEPHONS (Indre), MOULINS-ENGILBERT (Nièvre), MOULINS-la-MARCHE (Orne), MOULINS-lès-METZ (Moselle), MOULINS-sur-ORNE (Orne), MOULINS-sur-OUANNE (Yonne), MOULINS-SAINT-HUBERT (Meuse), MOULINS-en-TONNERROIS (Yonne), MOULINS-sur-YEVRE (Cher)…

2 commentaires:

  1. J'ai déjà testé cette façon de découvrir une ville. Dans Paris avec une copine. Nous alternions toujours droite ou gauche, avions notre chiffre du jour (3 je crois), soit le troisième bus, le troisième arrêt, etc. On avançait jusqu'à trouver un salon de thé, une boutique ou un parc sympa.
    Le tour du monde en livre me tente bien également

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial!! Je devrais faire ça ici tiens, à Melbourne !

      Supprimer