mardi 26 février 2013

White Night 2013 Melbourne

Le weekend dernier, Melbourne a vu les choses en grand pour sa première édition de la fameuse nuit blanche que tous les francais connaissent déjà depuis 2001: 40 sites en centre-ville, plus de 300 artistes et 80 évènements gratuits pour une nuit célébrant l'art dans toutes ses formes, de 7h du soir à 7h du matin!
Nous n'avions pas vraiment de plan, nous avons erré au gré de la soirée, fait de belles rencontres et vécu des instants assez insolites. C'était vraiment incroyable de (re)découvrir la ville comme sortie d'un rêve avec tous les jeux de lumière, de sentir son energie et de voir tous les habitants embrasser cette nuit magique... D'ailleurs cette effervescence en a inspiré certains, nous avons aussi pu assister à beaucoup de performances spontanées en marge du programme officiel!

Voilà quelques instantanés de 20h à 2h (non, je n'ai malheureusement pas tenu jusqu'à 7h!) :
Sous le dôme de la bibliothèque nationale, le public est sous le charme d'une chorale (Exaudi Youth Choir)... J'ai eu l'impression de vivre un moment assez sacré dans le temple du savoir
Ce vieil homme était très fier de nous montrer les anciens billets de tram et distribuait des vieilles pièces d'un demi-penny à la ronde!
Au détour d'une petite ruelle, on a parfois de bonnes surprises... (Red Shoes - Nohiburo Shimura)
Un petit théâtre ambulant près de l'ACMI (The Boat of Faith de la compagnie Born in a Taxi, inspiré par l'oeuvre de Michael Leunig)
La gare (Flinders street station) a des allures de palais des mille et une nuits. Devant, une scène où s'enchaine des groupes enflammant le public toute la nuit durant!
Un théâtre d'ombres interactif (The Beasts from Behind - Freya Pitt)
Des lasers réactifs aux mouvements (Photon - Jayson Haebich) dans la cathédrale Saint Paul 
Un coin dessin dans la National Gallery Victoria et une pause bien méritée
Une curieuse installation moussante (Bouquet Final 2 de Michel Blazy) dans la National Gallery Victoria
Une scène au milieu de la rue et un groupe de jazz manouche, il n'en faut pas plus pour se mettre spontanément à danser!
Le moins qu'on puisse dire c'est que cette première édition était réussie! C'est à priori plus de 300 000 personnes qui s'y sont pressées!
Pour plus de photos, c'est par ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire