mercredi 12 décembre 2012

Une journée à Phillip Island

Phillip Island est une charmante petite ile à 1h45 en voiture de Melbourne. C'est donc une destination parfaite pour une petite sortie à la journée, et ça a aussi été l'occasion pour moi d'enfin me confronter
à la faune et la flore australienne, ce que je n'avais pas vraiment eu l'occasion de faire en ville.

La journée a commené à San Remo, petite ville portuaire à l'embouchure de l'île où, depuis plus de 20 ans, les pélicans sont nourris quotidiennement à midi.

Quand on voit la taille des bestioles on a pas trop envie de s'en approcher...

On a continué par la dégustation d'un délicieux fish and chips à San Remo Fisherman’s co-op . Le poisson est super frais, péché du jour, et il y a une montagne de frites pour l’accompagner!

 
Une très bonne adresse ;)
A la réserve des koalas, on a pu en observer de très près, et on a même vu des joeys (bébés koalas). Mais les koalas dormant 20h par jour, il ne fallait pas espérer beaucoup d'action!

Les koalas mangent près de 2kg de feuilles d'eucalyptus par jour, ce qui equivaut à seulement un bol de céréales pour nous... C'est pour ça qu'ils dorment 20h par jour : ils n'ont pas d'énergie pour faire autre chose!
On a aussi eu la chance de voir beaucoup d'oiseaux et de wallabies en semi-liberté dans la réserve
Le wallaby est une sorte de petit kangourou. Les bébés wallabies sont aussi appellés des joeys



 C'est une petite île, mais on y trouve bon nombre de plages splendides et désertes où les surfers s'en donnent à coeur joie.


On a ensuite poussé vers The Nobbies à l'ouest, où nous n’avons malheureusement pas pu observer de phoques comme on l’espérait (ils sont en fait à 1.5km de la côte), mais où nous avons pu faire une magnifique ballade. La vue et les couleurs étaient assez irréelles, on se serait vraiment crus dans un film.

Par contre, il ne fallait pas avoir peur des oiseaux parce qu’il y avait des mouettes absolument partout, ça grouillait littéralement (et c’était la saison des amours, je vous laisse imaginer -_-)


The Swan Lake, où nous avons encore recroisé des wallabies, cette fois-ci en liberté totale.

Et aussi d'autres espèces....


Et on avait gardé le meilleur pour la fin, qui justifie entièrement un aller/retour -puisque Phillip Island est l'un des seuls endroits où on peut les observer en Australie- la parade des manchots pygmées (fairy penguins) qui sont de minuscules manchots bleus que l’on peut observer à la tombée de la nuit.  On peut les voir sortir de l’océan et se diriger/dandiner en groupe vers leurs terriers (parfois situés à plus d’un kilomètre!) pour nourrir leurs petits. Tout ça en subissant le regard vicieux des mouettes amassées sur la plage, qu'on aurait dit prêtes à les attaquer! On a même vu une mouette avec une seule patte et sa copine avec une patte folle qui semblaient être rejetées par les autres, c’est à se demander si même ces oiseaux se font maltraiter par leurs pairs…
Bref, je divague, revenons à nos manchots… on devait faire le moins de bruits possible pour ne pas les effrayer, mais autant vous dire que je couinais intérieurement. Après les avoir vu émerger de l’océan, on pouvait même les suivre de loin sur les passerelles et les voir arriver à leur terrier pour nourrir leurs petits affamés. Malheureusement je n’ai pas pu prendre de photos (il ne fallait pas les effrayer) j'en ai donc profité pour apprécier encore plus ce moment incroyable.

Les manchots pygmées mesurent environ 30cm et pèsent seulement 1kg! © Tourism Victoria

De retour à la voiture, on a regardé si des manchots ne se cachaient pas en-dessous juste au cas où :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire