mardi 4 décembre 2012

Opéra 101

Je ne suis encore jamais allée à l’opéra bien que cela soit l’un de mes rêves, mais j’ai cependant eu le rare privilège d’assister à un opéra gratuit en plein air très récemment. C’est l’un des avantages d’habiter à Melbourne : sa fantastique programmation culturelle!



La représentation était en fait une sorte de Best-of des meilleurs airs d’opéra français et italiens (Bizet, Rossini, Delibes, Verdi, Puccini) par l’orchestre philarmonique de Melbourne accompagné du chœur de l’Opéra national d’Australie et de la crème des chanteurs d’opéra australiens. Des airs très connus donc (bien souvent par les médias, publicité, télé, cinéma…) mais interprétés « en vrai », par des artistes aussi talentueux c’est un tout autre effet! On a donc assisté à un Opéra popularisé mais en aucun cas vulgarisé.
Chaque aria était introduit en détail et avec beaucoup d’humour par un « maître de cérémonie » ce que j’ai beaucoup apprécié. C’était un très bon moyen d’impliquer le public et de l’introduire à un monde que beaucoup considèrent comme trop élitiste.



C’était une très belle expérience que d’être entouré de familles, amis, couples, néophytes ou passionnés de toutes générations, assis ou allongés dans l’herbe, avec (accessoirement) un verre de vin à la main, et tous savourant cette formidable chance que d’être là et de pouvoir assister à un opéra en plein air.



L’opéra étant du théâtre musical, il est, à mes yeux, aussi important de le voir que de l’entendre. A cause du phrasé très particulier du chant lyrique, Il est bien souvent très difficile de comprendre les paroles (même quand elles sont en français) et c’est pour cela que le fait de voir les interprètes exprimer leurs émotions aide beaucoup à comprendre et ressentir la musique. J’ai réalisé ce soir-là que l’opéra pouvait véritablement faire sourire (« largo al factotum » Le Barbier de Séville, le fameux « Figaro ») ou même émouvoir aux larmes (« Sous le dôme épais »  Lakmé – plus connu sous le nom de « flower duet »)



Bref, ce soir-là, j’ai passé un moment assez magique, j’en suis ressortie presque béate et je n’ai qu’une envie, celle de renouveler l’expérience!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire