dimanche 8 juillet 2012

180°

 Où je pars à l'autre bout du monde *presque* sur un coup de tête

Ca commence par une histoire de plans...
Celà faisait un petit moment que je contemplais l'idée de partir en Working Holiday Visa en Australie... Les jobs en ligne étant très difficiles à trouver pour cette destination, je m'étais presque résolue à partir en janvier prochain pour postuler en alliance française (Plan B) si je ne trouvais pas de job autre part dans le monde d'ici là (Plan A). Mon plan C était de bosser dans une-boîte-de-tutorat-exploiteuse-de-profs de septembre à décembre pour mettre un peu d'argent de côté pour le plan B.

Le drapeau australien. J'ai appris que les étoiles à droite représentaient une constellation qu'on voit du ciel australien, et la grosse étoile à 7 branches en bas à gauche représente les 6 états et 2 territoires *Trivia time gracieusement offert par M. Tapir*
Début juin, j'ai candidaté pour un poste de lectrice en université à Melbourne (annonce miraculeusement trouvée en ligne). Les candidats selectionnés pour un entretien devaient être recontactés vers le 16-17 juin. N'ayant pas eu de nouvelles aux alentours de ces dates, j'en ai donc conclu que je ne faisais pas l'affaire pour ce poste (c'est souvent arrivé ces derniers mois... )

Vendredi 27 juin, je suis à table avec M. Tapir, un ami proche qui me parle tout le temps d'Australie, à quel point c'était génial et à quel point il veut y retourner (et c'est contagieux!Moi aussi je veux y aller!) et je viens de revenir de la fac où j'ai déposé 2/3 cv et lettres de motivation (j'en était passée aux candidatures spontanées). Tout d'un coup, le téléphone sonne...

Ca continue par un coup de fil providentiel ...
...C'est l'université de Melbourne! La lectrice choisie vient de se désister et comme j'étais très bien placée sur la liste... S'ensuit un entretien de 30 mn,  ce qui est un bon signe (15 mn annoncées au début). Je ne suis pas vraiment préparée, car encore un peu sous le choc, mais je pense arriver à montrer mon enthousiasme pour le poste et l'opportunité de venir en Australie et à faire état de mes compétences. Le responsable me faisant passer mon entretien me fait remarquer que j'ai beaucoup d'expérience dans le domaine du FLE (ça change des entretiens précédents!) et il m'apprend qu'il y avait 60 candidats à la base - et environ 4 entretiens téléphoniques au final. A ce moment là, quelque soit le résultat de l'entretien, j'ai envie de lui dire : MERCI, rien que pour l'ego boost, qui me remonte le moral en flèche!
Réponse lundi 30 juin, après consultation avec le collègue resté à Melbourne.

Je passe bien evidemment le reste de la journée extatique... Et être avec mon ami australianophile n'aide pas vraiment! Je passe le reste du weekend à faire pleins de plans et à psychoter... Et si j'étais prise? Non, il faut que j'arrête de me projeter sans être sûre.... Mais, et si? J'ai l'air si proche du but cette fois ci!
Dimanche soir, je me dis que finalement je serai  très déçue si je n'avais pas le poste...

Lundi arrive, et toujours pas de réponse... Je commence à me résoudre au pire... La mort dans l'âme j'envoi un email de relance au responsable en fin de journée.

Et ça fini par un coup de fil libérateur...
Mardi matin (le 3 juillet) je me lève hyper tôt (c'est extremement rare chez moi) pour consulter mes mails... J'ai enfin reçu une réponse! Le responsable va me rappeller en milieu de matinée, une décision à été prise... Je prend ça comme un bon signe et effectivement, quelques heures plus tard, on m'offre officiellement le poste! Alors non seulement j'ai un job, mais en plus c'est en Australie et à Melbourne de surcroit (capitale culturelle et culinaire, j'en bave déja) !Tu parles d'un retournement de situation...

J'aurai effectivement pu trouver pire! (source: wikipédia)

Par contre, le job commence le 23 juillet, NO PANIC! Autant dire que c'est demain! Ma famille et mes amis proches hallucinent un peu (un peu seulement, car ils commencent à me connaître!), mais ça fait des mois que j'attend le jour où je vais repartir donc je me sens parée!

Depuis mardi, je n'arrête pas les démarches, mais être deja partie loin longtemps aide vraiment beaucoup. On acquiet des automatismes et on se met en mode départ imminent! 

Visa : check, Billets: check. Départ : Mercredi 11 juillet. Arrivée à Melbourne : vendredi 13 juillet, 13h30 heure locale, 32h de voyage plus tard.

Le bonheur ne tient parfois qu'à un coup de fil!

Le plus drôle dans toute l'histoire, c'est que ce même vendredi 27 juin j'ai reçu un autre coup de fil positif, par rapport à l'un des CV que j'avais déposé à l'université le matin même.. Donc même si je n'avais pas eu le job à Melbourne, j'aurai sans doute pu bosser cet été!



5 commentaires:

  1. Tu fais rien qqu'à partir toujours loin. Je suis sûre que c'est exprès pour me fuir. Bouh!
    M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est pour que tu viennes me voir et fasse des voyages trop cool :)

      Supprimer
  2. Hey Lou, tiens c'est marrant je suis tombée sur ton blog (sur ton tumbler d'abord en fait...) au pif. Je ne sais pas si tu te rappelles de moi, c'est Kawa (de LJ) :D ça m'a fait rire de découvrir que t'avais déménagé en Angleterre...je vis moi-même à Londres maintenant. Le monde est si petit. Bonne chance en Australie!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kawa!! ça fait super longtemps!! Tu fais quoi à Londres? J'espère que ça va bien! L'Angleterre ça commence un peu à dater pour moi, maintenant je pars à la découverte d'autres pays anglophones ;)

      Supprimer
    2. Et la reponse 4 mois plus tard seulement haha :)
      Ecoute j'ai demenagée en UK a cause de mon fiancé (pour faire dans le cliché) et je bosse ici depuis un an dans une boite IT en tant que linguiste technique en voie de devenir ingenieur BI multilingue :D Je m'y plais, Londres est si...mondial et tout le monde a sa chance.
      J'admire tes voyages! Le Canada m'attire aussi je dois dire, l'Australie moins...j'espere que tu t'y plais et que le boulot est interessant. Je trouve ca fou de te retrouver apres tant d'annees.... :)

      Supprimer